Biden : Poutine "compte" sur un arrêt de l'aide américaine à l'Ukraine

AP
AP Tous droits réservés Andrew Harnik/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Joe Biden avertit que la Russie "compte" sur un arrêt de l'aide américaine à l'Ukraine. "Nous devons prouver (à V. Poutine) qu'il a tort" dit le président américain.

PUBLICITÉ

Joe Biden met en garde les Républicains qui bloquent le vote d'une nouvelle enveloppe d'aide à l'Ukraine.

Selon le président américain, "l'histoire jugera sévèrement ceux qui ont tourné le dos à la cause de la liberté."

Les élus conservateurs américains bloquent une rallonge de 61 milliards de dollars d'aide militaire pour Kiev.

Joe Biden s'est exprimé à l'issue d'en entretien qu'il a eu à la Maison Blanche avec Volodymyr Zelensky.

Joe Biden, président américain : "Sans financement supplémentaire, nous arrivons rapidement à la fin de notre capacité à aider l'Ukraine à répondre aux demandes opérationnelles urgentes qu'elle a. Poutine mise sur l'échec des États-Unis à aider l'Ukraine. Nous devons, nous devons, nous devons lui prouver qu'il a tort."

Volodymyr Zelenskyy, président de l'Ukraine : "Il est très important qu'à la fin de cette année, nous puissions envoyer un signal très fort de notre unité à l'agresseur et à l'unité de l'Ukraine, de l'Amérique, de l'Europe, de l'ensemble du monde libre."

Zelenskyy a rencontré plus tôt le nouveau président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, qui, à la suite de la réunion, a déclaré avoir dit au leader de l'Ukraine que le Congrès américain "est avec lui et contre l'invasion brutale de Poutine", mais a qualifié son soutien.

Volodymyr Zelensky assure que les troupes ukrainiennes "prouvent tous les jours que l'Ukraine peut gagner" et dit avoir avoir perçu des signaux "positifs" lors de ses entretiens au Congrès.

Mike Johson est le patron républicain de la chambre des représentants.

Mike Johnson, président de la Chambre : "Le peuple américain est pour la liberté, et il est du bon côté de ce combat. J'ai demandé à la Maison Blanche depuis le jour où j'ai reçu le maillet en tant que président de la Chambre, de la clarté. Nous avons besoin d'une articulation claire de la stratégie pour permettre à l'Ukraine de gagner... ce que semble demander l'administration Biden, ce sont des milliards de dollars supplémentaires sans surveillance appropriée, sans stratégie claire pour gagner et aucune des réponses que je pense que le peuple américain mérite."

En théorie, les élus américains ont jusqu'à vendredi pour parvenir à un accord sur la nouvelle enveloppe d'aide à l'Ukraine.

En échange de leur soutien, les conservateurs exigent un durcissement majeur de la politique d'immigration des Etats-Unis.

Joe Biden les accuse de maintenir l'Ukraine en "otage" et de faire le jeu de Moscou.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

États-Unis : Gaza s'invite dans la primaire démocrate du Michigan

Les questions sur la santé de Joe Biden relancées par un procureur

Joe Biden remporte haut la main la primaire en Caroline du Sud