Volodymyr Zelensky aux dirigeants des pays nordiques : "l'Ukraine ne peut pas gagner sans aide"

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, à gauche, et le premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre assistent à une conférence de presse à la résidence de représentation du gouvernement à Oslo.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, à gauche, et le premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre assistent à une conférence de presse à la résidence de représentation du gouvernement à Oslo. Tous droits réservés Javda Parsa/Javad Parsa / NTB
Par Greta Ruffino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La visite surprise du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, en Norvège, est axée sur la "sauvegarde" de la liberté de l'Ukraine et de la Norvège.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky a exhorté ses alliés européens à débloquer l'aide financière et militaire destinée à son pays.

S'adressant à des journalistes dans la capitale norvégienne, mercredi, Volodymyr Zelensky a appelé les pays européens à poursuivre leur aide. 

"Bien sûr, nous ne pouvons pas gagner sans aide", a déclaré Volodymyr Zelensky, lors d'une conférence de presse organisée à l'issue d'une réunion, avec le Premier ministre norvégien,Jonas Gahr Støre. "Mais nous ne pouvons pas perdre parce que la seule chose que nous avons, c'est notre pays".

Aux États-Unis comme au sein de l'Union européenne, le versement de dizaines de milliards de dollars au profit de l'Ukraine est actuellement entravé par des divisions internes.

La contre-offensive militaire lancée en juin par l'armée ukrainienne n'a pas apporté les résultats escomptés et le président ukrainien cherche à redynamiser ses alliés parmi lesquels des divisions apparaissent.

Arrivé à Oslo tôt dans la matinée, Volodymyr Zelensky rencontrera les dirigeants des cinq pays nordiques - Norvège, Suède, Danemark, Finlande et Islande.

"Nous discuterons du renforcement de la coopération militaire, politique et économique, ainsi que de notre avenir commun en Europe", a écrit Volodymyr Zelensky sur X, anciennement Twitter.

Dans une lettre ouverte publiée dans le "Financial Times", les cinq dirigeants nordiques ont affirmé que "l'Ukraine ne peut se défendre contre la Russie qu'avec des mots" et que "la guerre ne se gagne pas sans armes".

"Ce n'est pas le moment de faiblir", ont-ils ajouté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'arrêt de l'aide à l'Ukraine serait un "cadeau de Noël" à Vladimir Poutine, prévient Joe Biden

Le FMI débloque une nouvelle aide pour l'Ukraine

The Cube : l'Ukraine ne va pas vendre des terres agricoles à George Soros