L'opposition albanaise manifeste contre la corruption

a
a Tous droits réservés AP Photo/Armando Babani
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils étaient des milliers à manifester mardi soir, à Tirana, devant la résidence du Premier ministre albanais, qu’ils accusent de corruption.

PUBLICITÉ

Un mouvement à l’appel d’un groupe d’opposition, mené par l’ancien Président et chef du gouvernement du pays, Sali Berisha.

Ce dernier, s’est d’ailleurs adressé aux manifestants par vidéoconférence, depuis son domicile, où il est assigné à résidence depuis décembre, dans le cadre d’une enquête pour corruption.

Selon lui, les accusations portées contre lui, seraient "purement politiques" et seraient poussées par l’actuel Premier ministre Edi Rama.

Depuis des mois, les députés de l’opposition réclament la création d’une commission parlementaire, pour enquêter sur des affaires de corruption présumées, impliquant plusieurs hauts-fonctionnaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Albanie: sept migrants meurent en tentant d'échapper à un contrôle de police

Le Parlement albanais approuve un accord controversé sur les migrants avec l'Italie

Les Albanais craignent que l'accord entre Tirana et Rome ne mette en péril l'industrie touristique