EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, quitte le 10 Downing Street, Londres, Royaume-Uni,  le mercredi 22 mai 2024.
Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, quitte le 10 Downing Street, Londres, Royaume-Uni, le mercredi 22 mai 2024. Tous droits réservés Kin Cheung/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Kin Cheung/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak s'adresse à la nation.

PUBLICITÉ

Les spéculations sur l'imminence des élections se sont multipliées après que Rishi Sunak a convoqué une réunion du cabinet pour le mercredi après-midi - au lieu du mardi habituel - et que le ministre des Affaires étrangères David Cameron est rentré plus tôt que prévu d'un voyage en Albanie pour y assister.

Les élections se dérouleront dans un contexte de crise du coût de la vie et de profondes divisions sur la question migratoire.

L'annonce a été faite le jour même où les chiffres officiels ont montré que l'inflation au Royaume-Uni avait fortement diminué pour atteindre 2,3 %, son niveau le plus bas depuis près de trois ans, en raison d'une forte baisse des factures domestiques.

La baisse enregistrée en avril marque le plus grand progrès réalisé à ce jour par rapport aux cinq promesses faites par M. Sunak en janvier 2023, notamment la réduction de moitié de l'inflation, qui avait grimpé à plus de 11 % à la fin de l'année 2022. M. Sunak a salué ce nouveau chiffre comme un signe de l'efficacité de son plan.

"Aujourd'hui marque un moment important pour l'économie, avec un retour à la normale de l'inflation", a déclaré M. Sunak mercredi. "Des jours meilleurs nous attendent, mais seulement si nous nous en tenons au plan visant à améliorer la sécurité économique et les opportunités pour tous."

Les électeurs britanniques choisiront les 650 membres de la Chambre des communes pour un mandat de cinq ans maximum. Le parti qui obtiendra la majorité à la Chambre des communes, seul ou en coalition, formera le prochain gouvernement et son chef sera premier ministre.

Le leader du parti travailliste, Keir Starmer, ancien procureur général d'Angleterre et du Pays de Galles, est actuellement le favori. Le parti a pris de l'élan depuis qu'il a infligé de lourdes pertes aux conservateurs lors des élections locales au début du mois.

Les conservateurs ont également perdu une série d'élections spéciales pour des sièges au Parlement cette année, et deux de leurs législateurs ont récemment fait défection au profit du parti travailliste.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nigel Farage, le trublion des législatives au Royaume-Uni ?

No Comment : des militants s’en prennent au portrait officiel de Charles III

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques