EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

RBS et Standard Chartered, maillons faibles du secteur bancaire britannique

RBS et Standard Chartered, maillons faibles du secteur bancaire britannique
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Banque d'Angleterre a testé avec succès la résistance du secteur britannique aux chocs financiers. Seules RBS et Standard Chartered ont dû prendre des mesures supplémentaires pour réussir cet

PUBLICITÉ

Royal Bank of Scotland et Standard Chartered ont été pointées du doigt par la Banque d’Angleterre comme les maillons faibles du secteur bancaire britannique. Le verdict est tombé à l’issue du deuxième stress-test réalisé par le régulateur en deux ans. Les sept plus grandes banques du pays devaient cette fois surmonter une récession mondiale avec un baril de Brent à 38 dollars.

Au vu de leurs résultats, RBS et Standard Chartered se sont engagées à renforcer leurs fonds propres. Il s’en est fallu de peu en effet que les deux banques n‘échouent au test.

Si globalement la BOE se félicite de la bonne résistance des banques testées, elle pourrait appeler l’ensemble du secteur à provisionner 14 milliards d’euros supplémentaires pour se prémunir contre les chocs financiers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage