EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Automobile : l'engouement des Chinois pour les SUV ne se dément pas

Automobile : l'engouement des Chinois pour les SUV ne se dément pas
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Grosse affluence au salon automobile de Pékin, il faut dire que la Chine reste le premier marché automobile mondial avec 24 millions de véhicules

PUBLICITÉ

Grosse affluence au salon automobile de Pékin, il faut dire que la Chine reste le premier marché automobile mondial avec 24 millions de véhicules neufs vendus l’an dernier; un eldorado pour les constructeurs étrangers qui pour exister doivent s’allier avec des groupes locaux et faire face à la montée en puissance des marques chinoises.
Malgré le ralentissement de l‘économie, les voitures particulières ont particulièrement bien résisté. Les ventes de SUV, très prisés du public chinois, explosent avec un envol de plus de 50% au premier trimestre 2016.

Automobile chinois : décryptage d'un marché atypique mais incontournable>https://t.co/EjbwkRueeI par NabilBourassi</a> <a href="https://t.co/9CYZw6PSKu">pic.twitter.com/9CYZw6PSKu</a></p>&mdash; LaTribune (LaTribune) April 25, 2016

“Le salon de l’auto de Pékin se concentre sur deux aspects souligne Yale Zhang journaliste spécialisée : les carburants de remplacement et la connectivité ou la voiture intelligente. En même temps, chaque constructeur automobile tente de lancer plus de SUV.”

Incapables de se distinguer sur le créneau des berlines, les constructeurs chinois, dont Great Wall, Changan ou Wuling, ont su s’imposer dans les SUV: en mars, sur les 10 marques les plus vendues en Chine, six étaient chinoises. Le potentiel est toujours là : les prévisions tablent sur un marché à 25,8 millions de voitures particulières vendues en 2016, contre 24,4 millions l’an dernier. Et la tendance devrait se poursuivre pour quelques années encore.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?