Japon : statu quo monétaire avant le vote britannique

Japon : statu quo monétaire avant le vote britannique
Par Anne Glémarec avec REUTERS, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La BoJ a joué la prudence, se réservant l'option d'un nouvel assouplissement monétaire en cas de sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne le 23 juin.

PUBLICITÉ

La Banque du Japon a douché les espoirs des marchés en optant pour le statu quo monétaire à une semaine du référendum sur le Brexit.

Son gouverneur, Haruhiko Kuroda, n’exclut pas un nouvel assouplissement en cas d’accentuation des risques sur l‘économie européenne – comprenez en cas de sortie de la Grande-Bretagne de l’Union le 23 juin.

Trois années de stimulus monétaire n’ont pas permis au Japon de sortir de la spirale déflationniste. Le statu quo de la banque centrale a accentué le récent regain du yen qui tire les prix à la baisse et pénalise les exportations.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an