EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Vers une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ?

Vers une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chine s'inquiète de la nomination d'un protectionniste, Robert Lighthizer, à la tête du Commerce extérieur américain.

PUBLICITÉ

La Chine s’inquiète de la nomination d’un protectionniste, Robert Lighthizer, à la tête du Commerce extérieur américain. Cet ancien membre de l’administration Reagan a dénoncé à plusieurs reprises dans le passé les pratiques commerciales de Pékin, comme le fait régulièrement le président élu Donald Trump.

Un protectionniste à la tête du commerce américain https://t.co/DtWT0WgBv9pic.twitter.com/MtUOJkENKR

— Les Echos (@LesEchos) 3 janvier 2017

Réagissant à cette nomination, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a cherché l’apaisement : “La Chine et les Etats-Unis ont noué un étroit partenariat basé sur leurs intérêts communs. Quant aux problèmes liés à notre relation économique et commerciale, les deux parties devraient chercher des solutions appropriées sur la base du respect mutuel et de l‘égalité de traitement”, a souligné Geng Shuan.

La Chine redoute les conséquences de l’arrivée de la nouvelle administration américaine sur ses exportations. Durant sa campagne électorale, Donald Trump avait menacé d’imposer une taxe de 45 % sur les importations en provenance de Pékin. Et dernièrement sur Twitter, le président américain élu a une nouvelle fois accusé la Chine de faire du commerce unilatéral.

China has been taking out massive amounts of money & wealth from the U.S. in totally one-sided trade, but won't help with North Korea. Nice!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 2 janvier 2017

Un contexte incertain qui fait pression sur le yuan. Pour la deuxième journée consécutive, Pékin a vendu des dollars pour soutenir la monnaie chinoise.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage