PUBLICITÉ

5G : les compagnies américaines s'inquiètent des risques d'interférence dans les aéroports

Archives : aéroport de Phoenix (Etats-Unis), le 26/03/2021
Archives : aéroport de Phoenix (Etats-Unis), le 26/03/2021 Tous droits réservés Sue Ogrocki/AP
Tous droits réservés Sue Ogrocki/AP
Par euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes s'inquiètent du déploiement de la 5G à proximité des aéroports. Elles mettent en garde contre les risques d'interférences qui pourraient paralysie l'activité.

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes s'inquiètent du déploiement de la 5G à proximité des aéroports.
Elles mettent en garde contre les risques d'interférences qui pourraient paralysie l'activité.

Aux Etats-Unis, les patrons des principales compagnies aériennes s'inquiètent du déploiement de la 5G à proximité des aéroports.

Cela risque de créer un vrai "chaos", disent-ils dans un courrier envoyé au gouvernement américain, à l'agence de la sécurité aérienne et l'organisme de régulation des télécoms.

Selon eux, le nouvel internet mobile pourrait en particulier perturber le fonctionnement des instruments de bord dans les avions.

"_Une intervention immédiate est nécessaire, écrivent-ils, pour empêcher une importante perturbation pour les passagers, les transporteurs, les chaînes d'approvisionnement et la livraison de fournitures médicales essentielles. __Le risque, c'est de voir la grande majorité des voyageurs et des marchandises clouée au sol. _Sur une journée comme un dimanche, cela voudrait dire plus de 1 100 vols et 100 000 passagers soumis à des annulations, des détournements ou des retards."

Les géants américains des Télécoms ont obtenu l'an dernier des bandes de fréquence pour la 5G. Le déploiement de cette technologie a déjà été reporté à deux reprises.

En France, la Direction générale de l'aviation civile (Dgac) a déjà obtenu que la puissance des émissions des antennes 5G soit limitée à proximité de plusieurs aéroports, pour éviter les interférences.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE propose de faire participer les géants du web au financement de la 5G et de la fibre

Téléphonie : la 5G aiguise les appétits

La 5G, avancée technologique ou danger sanitaire ? Un dilemme européen