EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Disparition du cinéaste Jonas Mekas, chantre de la contre-culture

Disparition du cinéaste Jonas Mekas, chantre de la contre-culture
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce réfugié lituanien à New-York a filmé et tourné avec de grandes stars de la contre-culture américaine. Il est décédé à l'âge de 96 ans.

Jonas Mekas, figure du cinéma américain d'avant-garde, est décédé à New York à l'âge de 96 ans. Ce cinéaste était une des incarnations de l'histoire du 20ème siècle.

PUBLICITÉ

Né en 1922 dans un village de Lituanie, il est passé par un camp de travail en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondial, avant d'émigrer aux États-Unis et de s'établir à Brooklyn en 1949.

Sa passion pour le cinéma l'amène à l'aborder sous plusieurs angles : comme cinéaste d'abord, mais aussi comme journaliste, conservateur, historien et porte-voix d'un art alternatif et expérimental.

Wahrol, Lennon ou encore Dali

En tant que membre des mouvements du cinéma américain d'avant-garde et Fluxus, il a collaboré avec de nombreux artistes dans les années soixante : Andy Wahrol, Yoko Ono, John Lennon ou encore Salvador Dali.

En 1971, il retourne en Lituanie, après 15 années sans avoir pu correspondre avec ses parents restés sur place. Le voyage fait l'objet d'un film "Reminiscence of a journey to Lituania", classé par la Library of Congress parmi les 100 films les plus importants de l’histoire.

Jonas Mekas était aussi connu pour son travail de poète. Il a écrit et été publié en lituanien, français, allemand et anglais.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kusturica fait son cinéma à Kustendorf

La mort de Nicolas Roeg, figure du cinéma britannique

Wim Wenders : "Le cinéma est malade"