Un musée dédié à Robert Capa

Musée Robert Capa à Budapest
Musée Robert Capa à Budapest Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le célébrissime photographe Robert Capa a désormais un musée consacré à son œuvre et c'est à Budapest, là où il est né.

PUBLICITÉ

Robert Capa a désormais un musée consacré à son œuvre.

Le célébrissime photographe est né en 1913 à Budapest et c'est dans sa ville de naissance que sont rassemblées les plus célèbres de ses clichés.

Robert Capa a traversé le monde de Paris à Hollywood, il a couvert la Guerre civile en Espagne et la Deuxième guerre mondiale.

Orsolya Kőrösi - directrice du Capa Center : "L'exposition présente plus de 500 photos. Près de 140 photos, sont exposées physiquement et toutes les autres sont projetées. Et qu'est-ce qui fait leur originalité ? Ces images sont des copies totalement uniques. On ne peut voir ces images de Robert Capa que dans trois endroits au monde".

Robert Capa a profondément modifié le regard du public le photojournalisme.

En plus des photos, le musée propose aux visiteurs une plongée virtuelle dans le quotidien des photographes à l'époque où ils travaillaient sur pellicules et triaient les négatifs avant de les développer.

Gabriella Csizek - commissaire de l'exposition : "Vous pouvez développer des photos, vous pouvez éditer des pages de journaux. Vous pouvez voir un rouleau d'impression sur lequel se trouve le journal terminé. Et sur un écran, vous pouvez feuilleter les journaux de l'époque.."

"Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c'est que vous n'êtes pas assez près" : c'est le conseil que donnait Robert Capa pour réussir une photo.

Robert Capa est mort en Indochine en 1954, il avait posé le pied sur une mine antipersonnel, il avait 41 ans

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024

Le festival Balkan Trafik! explore la Moldavie et ses minorités culturelles