PUBLICITÉ

Aide américaine : qu'est-ce que les 61 mds dollars apporteront à l'Ukraine

AP
AP Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Francisco Seco/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Sénat américain a validé mardi la nouvelle tranche d'aide et l'Ukraine espère de premières livraisons d'armement la semaine prochaine.

PUBLICITÉ

L'annonce de la nouvelle tranche d'aide américaine nourrit le soulagement et l'impatience des soldats ukrainiens.

L'armée ukrainienne est confrontée à une pénurie de nouvelles recrues et de munitions.

Le président américain veut commencer à envoyer des armes dès cette semaine et, en Ukraine, le député de la majorité David Arakhamia espère les premières livraisons la semaine prochaine.

Davyd Arakhamia député de la majorité : "Sur la ligne de front, les soldats ont avant tout besoin de différents types de calibres, de bombes d'aviation, de bombes guidées et d'autres choses de ce genre. Les Russes se préparent à la contre-offensive et nous avons besoin d'un matériel massif pour les arrêter."

Des complications logistiques et administratives pourraient retarder les délais de livraison des armes et des munitions américaines.

Le député de l'opposition Vadym Ivchenko estime que sur le front, les soldats risquent d'attendre encore plusieurs mois et de devoir, malgré tout, tenir leurs positions.

Vadym Ivchenko, député d'opposition : "Nous nous attendons à ce que probablement les forces armées demandent aux soldats de tenir la ligne. Après avoir reçu toutes les munitions et tous les systèmes au milieu de l'été, les soldats prépareront la nouvelle stratégie d'opérations défensives."

Plus de deux années de guerres ont épuisé les deux armées et aucun observateur militaire ne s'attend à une offensive majeure dans les prochains mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment relancer le moteur franco-allemand ?

Le fabricant d'Oreo Mondelez va devoir payer une amende de 337,5 millions d'euros

Ilaria Salis va sortir de prison