EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Interview exclusive Euronews : le Premier ministre irlandais presse pour un État palestinien

Dans une interview exclusive accordée à Euronews le 22 mai 2024, Simon Harris persiste et signe: la reconnaissance de la Palestine est la seule voix vers la paix.
Dans une interview exclusive accordée à Euronews le 22 mai 2024, Simon Harris persiste et signe: la reconnaissance de la Palestine est la seule voix vers la paix. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans une interview exclusive accordée à Euronews, Simon Harris persiste et signe : la reconnaissance de la Palestine est la seule voie vers la paix.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre irlandais a affirmé ce mercredi lors d'une conférence de presse à Dublin que son pays avait reconnu l'État de Palestine aux côtés de l'Espagne, de la Norvège et, prochainement, de la Slovénie.

Selon lui, il s'agit de la seule voie crédible vers la paix et la sécurité pour les Israéliens et les Palestiniens.

Dans une interview exclusive accordée à notre reporter Shona Murray, Simon Harris détaille sa position : les Palestiniens méritent un avenir fondé sur la paix.

Extraits de l'interview :

"Nous devons maintenir l'espoir et l'objectif d'une solution à deux États à un moment où, malheureusement, d'autres s'efforcent de saper cet espoir. L'Irlande aurait préféré que cela se fasse dans le cadre d'un processus de paix, c'est ce que notre programme de gouvernement avait prévu, mais on ne peut pas attendre éternellement. Les accords d'Oslo sont anciens. Aujourd'hui, plus que jamais, nous devons parler haut et fort sur l'importance d'une solution à deux États. En fin de compte, c'est ça qui assure au peuple israélien, au peuple palestinien et à toute la région, la stabilité et la paix méritées."

Je ne pense pas que le gouvernement Netanyahu soit engagé dans une solution à deux États
Simon Harris
Premier ministre irlandais

"Je ne pense pas que le gouvernement Netanyahu soit engagé dans une solution à deux États. Nous avons entendu beaucoup de commentaires qui l'attestent. La solution à deux États s'est pourtant imposée comme consensus depuis des années. Je pense que ces dernières semaines et ces derniers mois, nous avons vu de très nombreux efforts pour tuer cet espoir. Nous avons pris la décision de reconnaître la Palestine, convaincus du bien-fondé de cette décision. Je sais que ça arrive dans un moment critique, avec une catastrophe humanitaire en cours à Gaza. 

Ce qui s'est passé le 7 octobre est un massacre terroriste méprisable et dégoûtant.

Une catastrophe humanitaire dont l'ampleur nous échappe encore, je crois. C'est pourquoi il est si important que nous donnions du pouvoir aux voix modérées, tant en Palestine, qu'en Israël. Il y a beaucoup de rhétorique, beaucoup de déformation intentionnelle de ce que l'Irlande et d'autres pays font en reconnaissant la Palestine. Il ne s'agit pas du Hamas. Nous abhorrons le Hamas. C'est une organisation terroriste. 

Les Irlandais savent mieux que quiconque ce qu'est d'être détourné de son identité par des terroristes.

Il n'offre rien au peuple palestinien en termes d'avenir. Ils représentent un danger et une menace pour les Israéliens et le peuple palestinien. Ce qui s'est passé le 7 octobre est un massacre terroriste méprisable et dégoûtant. Mais les Irlandais savent mieux que quiconque ce qu'est d'être détourné de son identité par des terroristes. Le Hamas n'est pas la Palestine ! Nous sommes capables de faire la différence."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Oslo, Madrid et Dublin reconnaissent l'Etat palestinien, renforçant l'isolement de l'Israël

Créer un État palestinien est indispensable, selon les ministres des Affaires étrangères de l'UE

Israël refuse la création d'un État palestinien indépendant