This content is not available in your region

Dubaï peaufine son avenir robotique

Access to the comments Discussion
Par Laura Buckwell
euronews_icons_loading
Sci-Tech
Sci-Tech   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai

Guidée par la technologie, Dubaï utilise son statut de ville pensante du futur, pour devenir l'une des cités les plus intelligentes au monde et une ville où les robots sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important.

La robotique est un domaine qui fournit une assistance essentielle aux soins de santé. Le premier Émirati  formé à la chirurgie robotique en urologie utilise actuellement un système robotique de quatrième génération développé par la NASA. Le Da Vinci Xi est considéré comme l’outil le plus avancé actuellement.

"L'avantage du système Da Vinci est qu'il aide le chirurgien à réaliser des procédures complexes sans avoir recours à l'approche classique. La chirurgie robotique présente des avantages en comparaison avec la chirurgie classique. La durée d’hospitalisation pour le patient par exemple, la réduction des pertes de sang, un meilleur résultat, un rétablissement plus rapide, tout cela est amélioré par le système robotique. Ainsi, la chirurgie cœlioscopique évolue naturellement vers la chirurgie robotique et la plupart des chirurgiens se tournent progressivement vers cette dernière", explique Yaser Saeedi, consultant en urologie et chirurgien robotique à l’hôpital de Dubaï.

Systèmes autonomes

La société DG World a tiré parti de l'évolution du secteur industriel vers des systèmes autonomes et a développé des camions sans conducteur, des petits véhicules de livraison et des bras robotisés. Leur chien robot autonome par exemple est un véritable enquêteur. Il inspecte, investi des scènes de crime et est lâché dans des zones à haut risque pour récupérer des données.

Aujourd'hui, on comprend que ces technologies sont suffisamment au point pour être introduites sur ces marchés. L'idée était donc d'obtenir des robots qui puissent fonctionner dans tous ces environnements, monter des escaliers, marcher et adapter un comportement au besoin d’un environnement. En combinant cela avec la même technologie que celle utilisée pour les véhicules autonomes, en assemblant des piles logicielles, on peut obtenir des possibilités d'utilisation très différentes. Nous avons des clients qui s'intéressent à l'inspection et aux centrales nucléaires, par exemple. Nous voulons dans ce cas-là comprendre et surveiller le niveau de radiation. Vous ne voulez pas exposer quotidiennement des gens aux radiations. Vous voulez enquêter sur des scènes de crime. Vous voulez comprendre pourquoi un bâtiment s'est effondré ou comment un incendie s'est déclaré ? Vous préférez donc faire appel à des robots plutôt qu'à des humains pour ne pas risquer la vie humaine", détaille Matthias Krause, directeur général de DG World.

La stratégie nationale des Émirats arabes unis en matière d'intelligence artificielle vise à promouvoir le pays en tant que leader dans ce domaine d'ici 2031. Les experts considèrent Dubaï comme un foyer passionnant, tourné vers l'avenir et doté de la même énergie internationale que la Silicon Valley.

Le projet "Singularious" de la holding Arious fait passer la robotique et l'intelligence artificielle au niveau supérieur, bien au-delà d'une ville intelligente. Le groupe participe à la conception et au développement ? aux Émirats arabes unis, de la première ville consciente au monde ; une ville qui pense par elle-même et qui devrait redéfinir la façon dont nous construirons les communautés à l'avenir.

"L'étape suivante est en fait de dire, allons-y et créons une nouvelle ville qui pense réellement par elle-même. C'est la ville consciente, une ville qui est tournée vers l'avenir, toujours tournée vers le futur. C'est donc la partie qui m'enthousiasme le plus, car elle va définir la manière dont nous construisons, dont nous vivons et travaillons au sein des communautés. À l'avenir, je pense qu'il sera extrêmement intéressant d'être dans cette position où toutes les données que vous engrangez, toutes les données imputées à un bâtiment ou à un environnement seront capturées pour vous permettre de mieux profiter de votre vie. Et je pense que de manière très simpliste, c'est ce qui détermine l'avenir d'une ville consciente. Vous pouvez entrer dans des aspects beaucoup plus techniques sur les soins de santé, sur la gestion des déchets ou sur comment cela a eu un impact sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ; comment cela va-t-il rendre votre vie plus attrayante, plus agréable ? Et c'est ce à quoi je crois, qu'une ville consciente est connectée", dit Chris Roberts, Président du conseil d'administration "Singularious" et PDG du groupe Eltizam.

Une meilleure mobilité

Les percées en matière d'intelligence artificielle sont et peuvent apparaître très rapidement. Et la robotique a déjà un impact sur un certain nombre d'industries vitales dans les Émirats, de l’industrie à la chirurgie en passant par la sécurité et les livraisons.

"Dubaï s'est lancée dans cette aventure au cours des 20 dernières années en mettant en place des services numériques pour offrir un niveau de confort supplémentaire aux citoyens de la ville. Et grâce à cette couche d'infrastructure, nous pouvons maintenant commencer à bénéficier de l'existence de robots dans nos sociétés pour nous fournir certains services ou accroître l'efficacité d'autres services que le gouvernement souhaite encore augmenter. Au cours des dernières années, nos mondes ont changé et il est devenu tout à fait clair que nous avons besoin d’améliorer la mobilité des biens et des personnes. Et la robotique va absolument changer ce paysage au cours de la prochaine décennie. À Dubaï, nous avons eu la chance que la majorité des gens soient heureux d'interagir avec la technologie, et plus particulièrement avec la robotique. Ils sont enthousiastes à l'idée de travailler avec cela et de donner leur avis à ce sujet. Je pense qu'il est très important de considérer les robots comme des machines ou des outils, car c'est ce qu'ils sont. Ils sont simplement un peu plus complexes et peuvent faire un peu plus que ce à quoi nous étions habitués", conclut Khalifa Al Qama, directeur de la Dubaï Future Foundation.

Les robots feront rapidement partie de notre vie quotidienne et il semble que Dubaï ait la bonne attitude et le bon système pour aider à propulser le pays vers un avenir plus efficace car assisté par des robots.