This content is not available in your region

Saint-Pétersbourg, point de départ idéal pour découvrir la Russie

Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg   -   Tous droits réservés  Committee for Tourism Development of Saint Petersburg
Par Helen Elfer
Taille du texte Aa Aa

Souvent considérée comme la capitale culturelle de la Russie, Saint-Pétersbourg éblouit indéniablement. Elle vaut la peine d'être visitée rien que pour ses palais, mais aussi pour ses grands musées, sa scène artistique bouillonnante ou encore ses canaux emblématiques.

Mais de nombreux voyageurs voient aussi dans "Piter", comme on la surnomme, un point de départ pour explorer le reste de la Russie. C'est l'une des villes-clés de l'itinéraire du "Collier d'Argent" dans le nord-ouest du pays et comme de nombreux touristes souhaitent la découvrir, elle est souvent ajoutée aux circuits classiques de "l'Anneau d'Or". Les deux itinéraires sont suffisamment divers pour inclure des destinations adaptées à chaque saison.

Palais et festivités à Saint-Pétersbourg

Pour toucher du doigt l'essence de Saint-Pétersbourg, commencez par une visite de la magnifique place du Palais. Vous pourrez y visiter le Palais d'Hiver avec sa façade verte, or et blanche et ses salles superbement décorées. C'est également là que se trouve l'immense musée d'État de l'Ermitage qui abrite l'une des plus grandes collections d'art au monde. Prenez le temps d'admirer les Picasso, les Rembrandt, la sculpture du Garçon accroupi de Michel-Ange, l'horloge en forme d'œuf de Fabergé de la famille de Rothschild et bien d'autres choses encore.

Autre lieu incontournable de Saint-Pétersbourg : la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, une église à cinq coupoles somptueuse de style orthodoxe russe classique. Elle a été construite sur le lieu-même où le tsar Alexandre II a été assassiné en 1881, d'où son nom évocateur.

Pour se divertir en soirée, un opéra ou un ballet au théâtre Mariinsky où presque tous les grands danseurs et musiciens russes se sont produits au fil du temps constitue une option immanquable. Quant à la vie nocturne, Saint-Pétersbourg s'épanouit particulièrement l'été, lors de ses fameuses "nuits blanches" lorsque la ville profite de la lumière du jour jusque tard dans la soirée et ne dort jamais. Festivals, concerts et fêtes en plein air sont organisés jusqu'au petit matin.

Un condensé de Moscou

Il est très facile de combiner une visite de Saint-Pétersbourg avec un voyage à Moscou car le train à grande vitesse Sapsan relie les deux centre-villes en moins de quatre heures.

Une fois dans la capitale, vous n'aurez que l'embarras du choix parmi les sites emblématiques. Le Kremlin, la place Rouge et la cathédrale Saint-Basile sont inoubliables. Si vous êtes en Russie entre avril et octobre, essayez de visiter le Kremlin à midi pour assister à la relève des gardes au centre de la forteresse.

Photo de opsa sur Pixabay
La cathédrale Saint-Basile de MoscouPhoto de opsa sur Pixabay

Après avoir fait du tourisme, les célèbres bains Sandouny donnent une occasion idéale de se détendre et de se réchauffer, surtout pendant les mois les plus froids. Ces bains publics qui datent de 1808 est un lieu tout trouvé pour une séance dans un bain à vapeur chaude suivie d'un massage traditionnel au "venik", un fouet fabriqué avec des branches de bouleau, de chêne ou d'eucalyptus utilisé pour stimuler la circulation.

La Russie historique : l'itinéraire de "l'Anneau d'Or"

Il est à présent, temps d'expérimenter une toute autre facette de la Russie en parcourant de magnifiques villes médiévales au nord-est de Moscou. Si l'itinéraire de "l'Anneau d'Or" n'est pas figé, on considère traditionnellement qu'il comprend Sergiev Posad, Pereslavl-Zalesski, Rostov Veliki, Iaroslavl, Kostroma, Ivanovo, Souzdal et Vladimir.

En suivant l'ensemble de cette boucle ou en choisissant simplement quelques arrêts, vous aurez l'occasion de découvrir de près la vie rurale russe, des paysages de rivières sinueuses, de champs fleuris et d'églises préservées, ainsi que l'art traditionnel. La période de juin à août est la plus propice à des températures douces, idéales pour se promener à l'extérieur.

Souzdal est l'une des étapes préférées de "l'Anneau d'Or". Cette ville pittoresque compte de nombreuses églises et monastères et vous entendrez souvent leurs cloches sonner en explorant les rues. Le kremlin de Souzdal classé au patrimoine de l'UNESCO tout comme la cathédrale de la Nativité de la Vierge et le monastère du Sauveur et de Saint-Euthyme sont les principaux sites à visiter.

Iaroslavl vaut également le détour. La plus ancienne ville de "l'Anneau d'Or" date de 1010 et regorge de vieilles maisons de marchands et de coupoles brillantes d'églises orthodoxes russes. Le fleuve de la Volga et la rivière de la Kotorosol qui traversent la ville complètent le décor. Ne manquez pas le musée d'art qui expose une grande quantité d'œuvres d'art russes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.

Culture et artisanat : l'itinéraire du "Collier d'Argent"

Committee for Tourism Development of Saint Petersburg
St PetersburgCommittee for Tourism Development of Saint Petersburg

L'itinéraire du "Collier d'Argent qui fait découvrir le nord-ouest du pays couvre une zone beaucoup plus vaste avec onze régions et grandes villes différentes dont Saint-Pétersbourg. La Carélie est un point fort de ce circuit avec ses églises en bois sur l'île de Kizhi. Les lacs et immenses forêts de la région sont propices aux aventures en plein air.

Les amateurs d'art et d'artisanat traditionnels ne manqueront pas de s'intéresser à Vologda, célèbre pour ses dentelles fabriquées à la main (il existe d'ailleurs un musée consacré à cette forme d'artisanat), ses sculptures sur bois et sa production d'émail. La ville est une destination idéale en hiver car il y fait peu froid et neigeux et les rues sont illuminées. Ce qui donne à l'ensemble de la ville, une atmosphère chaleureuse de paradis hivernal.