L'Allemagne légalise le cannabis : et ailleurs en Europe, comment les Etats se positionnent-ils sur le "tourisme de l'herbe" ?

Un homme fume du cannabis devant la cathédrale de Cologne, en Allemagne, lors d'un événement de consommation publique à l'occasion de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi, le lundi 1er avril.
Un homme fume du cannabis devant la cathédrale de Cologne, en Allemagne, lors d'un événement de consommation publique à l'occasion de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi, le lundi 1er avril. Tous droits réservés Martin Meissner/The AP
Tous droits réservés Martin Meissner/The AP
Par Saskia O'Donoghue
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'Allemagne a assoupli ses lois sur la possession et la culture du cannabis. Mais le "tourisme de l'herbe" va-t-il réellement se développer ?

PUBLICITÉ

L'Allemagne a longtemps été considérée comme l'un des pays les plus conservateurs d'Europe, mais cette représentation pourrait bien changer.

Cette semaine, elle est devenue le plus grand pays de l'UE à légaliser le cannabis à usage récréatif, malgré l'opposition d'une frange de la classe politique et d'associations engagées dans le champ de la santé publique.

Les adultes de plus de 18 ans sont désormais autorisés à transporter 25 grammes de cannabis séché et à cultiver jusqu'à trois plants de marijuana chez eux.

L'Allemagne dispose ainsi d'une des législations les plus libérales d'Europe en matière de cannabis, à l'instar de Malte et du Luxembourg. Ces pays ont  respectivement légalisé l'usage récréatif en 2021 et 2023.

En Europe, les Pays-Bas sont réputés pour leur tolérance à l'égard de cette drogue, mais ils ont récemment adopté une approche plus rigoureuse pour lutter contre le tourisme lié au cannabis. Les personnes qui voyageront dans l'espoir de consommer du cannabis n'auront pas la tâche facile, même aux Pays-Bas ou en Allemagne.

People smoke marijuana cigarette in front of the Brandenburg Gate during the 'Smoke-In' event in Berlin, Germany on Monday
People smoke marijuana cigarette in front of the Brandenburg Gate during the 'Smoke-In' event in Berlin, Germany on MondayEbrahim Noroozi/The AP

Quels seront les effets de la nouvelle législation sur la consommation de cannabis en Allemagne ?

Malgré le virage législatif amorcé en Allemagne, il ne sera pas aisé pour autant de se procurer du cannabis.

Les projets de commercialisation du cannabis dans des magasins agréés, initialement envisagés, ont été délaissés en raison de l'opposition de l'Union Européenne, mais les autorités espèrent que des projets pilotes seront bientôt mis en place dans certains magasins.

Le gouvernement allemand attend aussi de cette légalisation qu'elle permette d'endiguer le marché noir florissant lié à cette substance.

À partir du 1er juillet, qui marquera la prochaine étape de ce virage législatif, les gens pourront se procurer du cannabis par le biais des "clubs de cannabis".

Chaque association réglementée pourra compter jusqu'à 500 membres, qui pourront chacun acheter jusqu'à 50 grammes de cannabis par mois. On ne sait pas encore si l'adhésion sera ouverte aux ressortissants étrangers ou aux touristes.

Alors que certaines organisations du champ médical redoutent que la légalisation n'entraîne une augmentation de la consommation chez les jeunes, qui pourraient dans certains cas être confrontés à de graves risques pour leur santé, le gouvernement a proposé une solution.

Il a promis une vaste campagne d'information pour sensibiliser les jeunes aux dangers potentiels du cannabis, et a également souligné que celui-ci resterait interdit aux moins de 18 ans, ainsi qu'à moins de 100 mètres des écoles, des jardins d'enfants et des terrains de jeux.

La loi a également essuyé les critiques des forces de l'ordre, qui a redoutent une augmentation des violences lorsque des citoyens sont sous l'emprise de cette substance.

Ils craignent que la loi soit difficile à faire respecter, ce qui laisse penser que l'Allemagne ne deviendra pas de sitôt un haut lieu du "tourisme de l'herbe".

Quelles sont les principales destinations européennes du "tourisme de l'herbe" ?

Le cannabis est légalisé dans un certain nombre de pays européens. Toutefois, dans la plupart des cas, il n'est disponible qu'à des fins médicales ou pour un usage personnel. Cela veut dire que les touristes ne peuvent s'en procurer facilement dans la plupart des pays.

A Mate, cependant, il en va tout autrement. Ce confetti de la Méditerranée dispose actuellement des lois les plus tolérantes de toute l'Union européenne en ce qui concerne la culture, la consommation et l possession de cannabis.

Les adultes sont autorisés à transporter jusqu'à 7 g de cannabis et à cultiver jusqu'à quatre plantes chez eux, depuis la législation adoptée en 2021.

S'il est toujours interdit de fumer de la marijuana dans l'espace public, les rues de Malte regorgent de magasins affichant en vitrine des joints ou des des accessoires.

PUBLICITÉ
A high end cannabis shop in Amsterdam, the Netherlands
A high end cannabis shop in Amsterdam, the NetherlandsJan Zwarthoed via Unsplash

Les Pays-Bas sont souvent considérés comme particulièrement ouverts en ce qui concerne la marijuana, mais la culture, la vente et la possession de drogues sont  illégales dans cet Etat.

Officiellement, sa vente est "tolérée" dans les célèbres "coffee shops" du pays et la possession d'un maximum de 5 g de cannabis est dépénalisée.

De même, en Espagne, l'usage personnel du cannabis n'est plus pénalement répréhensible. Les réglementations tendent à varier d'une municipalité à l'autre, mais les clubs de cannabis sont extrêmement populaires, avec plus de 1 000 clubs en activité, y compris dans les hauts lieux touristiques comme Barcelone. Les mesures répressives restent sporadiques, et les forces de l'ordre ferment les yeux sur ces clubs, qui sont connus pour repousser les limites de la loi espagnole sur la dépénalisation.

A dispensary worker weighs cannabis for sale
A dispensary worker weighs cannabis for saleBudding via Unsplash

La plupart des autres pays européens prévoient toujours des amendes ou d'autres sanctions pour réprimer l'usage ou la possession de cannabis, même en petites quantités.

Mais les pays les plus libéraux observeront sans doute avec intérêt les évolutions législatives en Allemagne. En Belgique, depuis 2003, la possession d'une quantité maximale de 3 g de cannabis ou la culture d'une plante par des personnes âgées de plus de 18 ans est considérée comme "peu prioritaire" dans la perspective d'une sanction.

PUBLICITÉ

L'année dernière, le vice-premier ministre, Pierre-Yves Dermagne, a déclaré au journal flamand De Morgen que le pays devrait "envisager la légalisation du cannabis", suggérant que la Belgique pourrait bientôt emboîter le pas à l'Allemagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne légalise la consommation de cannabis pour un usage récréatif

Turquie: voici les cinq voyages en train que nous vous recommandons

Neuf des dix villes les plus agréables au monde pour marcher se trouvent en Europe. La vôtre fait-elle partie du classement ?