Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Présidence irlandaise : le défi de ce semestre

Présidence irlandaise : le défi de ce semestre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne à Dublin. C‘était ce jeudi pour la présentation des priorités de la présidence irlandaise. L’Irlande, un pays qui prend la tête de l’Union européenne au moment où il commence à sortir la tête de l’eau. Fin 2010, elle avait dû en appeler à l’aide internationale. Aujourd’hui, elle renoue timidement avec la croissance.

“ Je pense que l’Irlande peut envoyer un message d’espoir aux autres pays. Nous avons surmonté l’adversité dans le passé et nous le ferons à nouveau. Le pays fait des progrès dans un contexte très difficile. Cela a fragilisé notre économie et les gens ont fait preuve d’une grande patience en répondant aux défis qui se posaient à eux dans leurs vies de tous les jours “ , a salué le Premier ministre Enda Kenny.

Seulement voilà, le régime sec de l’austérité est de moins en moins toléré par les opinions publiques, et la présidence irlandaise promet de mettre l’accent sur la croissance et l’emploi.

“ Ces dernières années, nous avons passé beaucoup de temps à nous concentrer sur les pays qui avaient des difficultés, et parfois sur les difficultés qui semblaient être les pires “ , a résumé le vice-Premier ministre Eamon Gilmore. “ Maintenant, nous devons commencer à nous concentrer sur la reprise et redonner de l’espoir en Europe, l’espoir que des emplois vont être créés et que les gens auront un avenir sûr. “

Mais peser sur les décisions en tant que présidence tournante est moins facile depuis que l’Union européenne s’est dotée d’une président permanent, celui qui arbitre les sommets.