Deux soldats français tués en Centrafrique

Deux soldats français tués en Centrafrique
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Deux soldats français ont été tués dans la nuit de lundi à mardi à Bangui dans le cadre de l’opération Sangaris, lancée la semaine dernière par la France pour rétablir la sécurité en Centrafrique. L’Elysée a confirmé l’information.

Il s’agit des premières victimes dans les rangs militaires français depuis le déploiement le week-end dernier de 1.600 soldats français en Centrafrique en appui aux forces africaines.

“Le président de la République a appris avec une profonde tristesse la mort au combat, la nuit dernière à Bangui, de deux soldats français du 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres”, déclare l’Elysée dans un communiqué. “Ils ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d’autres.”

Le chef de l’Etat “adresse avec émotion ses sincères condoléances à leur famille et à leurs proches et “renouvelle sa pleine confiance aux forces françaises engagées, aux côtés des forces africaines, pour rétablir la sécurité en République centrafricaine, protéger les populations et garantir l’accès de l’aide humanitaire”.

L’Elysée a annoncé dans la matinée que François Hollande se rendrait en Centrafrique mardi soir à l’issue de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud.

François Hollande a appris avec une profonde tristesse la mort au combat, à Bangui, de deux soldats français pic.twitter.com/zJN9LzVIjU

— Élysée (@Elysee) 10 Décembre 2013

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

La France et le Royaume-Uni échangent leurs gardes pour les 120 ans de l’Entente cordiale

Roumanie : une alliance de droite pour les élections européennes