Un référendum en Crimée violerait le droit international - Barack Obama

Un référendum en Crimée violerait le droit international - Barack Obama
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Barack Obama a estimé jeudi que l’organisation d’un référendum sur le rattachement de la Crimée à la Russie, telle qu’en a été annoncée l’initiative par le parlement de la République autonome, constituerait une violation du droit international.

Dans une brève allocution prononcée à la Maison blanche, le président américain a rappelé que la résolution des Etats-Unis et des alliés demeurera ferme face à la poursuite de la violation du droit international par la Russie.

“Le référendum proposé sur l’avenir de la Crimée violerait la Constitution ukrainienne et violerait le droit international” a dit Obama. “Toute discussion sur l’avenir de l’Ukraine doit inclure le gouvernement légitime de l’Ukraine”, a-t-il ajouté. Barack Obama a également appelé le Congrès américain à “soutenir la capacité de prêt du FMI” en faveur de l’Ukraine.

REUTERS

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie a attaqué Kostiantynivka, près du Donetsk, avec une bombe aérienne guidée

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

Conséquences d'une frappe russe sur Dnipro