EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Attaque d'un bus au Kenya : l'armée a-t-elle mené des opérations de représailles en Somalie ?

Attaque d'un bus au Kenya : l'armée a-t-elle mené des opérations de représailles en Somalie ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Le Kenya affirme avoir mené des opérations de représailles en Somalie après l’attaque meurtrière d’un bus civil sur son territoire. Nairobi déclare avoir abattu une centaine de combattants Shebabs, affiliés à Al-Qaïda, en détruisant le camp où l’attaque aurait été planifiée. Les islamistes démentent. Aucune source indépendante n’a pu vérifier l’information.

Le gouvernement kényan veut se montrer ferme après l’assassinat sommaire de 28 passagers de ce bus samedi à Mandera, non loin des frontières éthiopienne et somalienne. Des civils tués parce qu’ils n‘étaient pas musulmans, ou bien parce qu’ils étaient incapables de réciter des versets du Coran.

Il s’agit de la première attaque d’une telle envergure en dehors de Somalie depuis qu’Abu Ubaidah est à la tête du mouvement djihadiste. Le nouvel émir a succédé début septembre à Ahmed Godane, tué dans un raid américain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kenya : les Shebab exécutent 28 passagers d'un bus

Kenya : la police réprime des manifestations interdites

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat