Arrestation et exclusion du PC de l'ex-chef de la sécurité chinoise Zhou Yongkang

Arrestation et exclusion du PC de l'ex-chef de la sécurité chinoise Zhou Yongkang
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Zhou Yongkang, l'ex-chef de la sécurité chinoise tombe pour corruption. C'est le plus haut personnage du régime à tomber en disgrâce depuis des décennies.

PUBLICITÉ

Pékin poursuit sa croisade anti-corruption.
Sa dernière cible : Zhou Yongkang, l’ancien ministre de la Sécurité publique.
Ce haut personnage du régime a été arrêté et exclu ce vendredi du Parti communiste. Selon la presse chinoise, il est accusé d’avoir “divulgué” des secrets d’Etat, d’avoir abusé de ses pouvoir pour aider des proches, des maîtresses et des amis à faire de gros profits dans des contrats commerciaux.

En 2002, cet ex-patron du géant chinois pétrolier China national petroleum corporation devient el’un des 25 membres du bureau politique du Parti avec la fonction de ministre de la sécurité. Il s’illustre à ce poste par l’usage de la force pour réprimer les soulèvements civiques dans les régions autonomes du Tibet et du Xinjiang.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La population chinoise a encore baissé en 2023

Séisme en Chine : les survivants confrontés à un froid glacial

Chine : un séisme fait au moins 118 morts