EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le dessinateur iranien Ramezani avait vu venir l'attaque contre Charlie Hebdo

Le dessinateur iranien Ramezani avait vu venir l'attaque contre Charlie Hebdo
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Ami de Charb et de Tignous, Kianoush Ramezani avait prévenu le directeur de "Charlie" du danger islamiste

PUBLICITÉ

Le dessinateur de presse iranien Kianoush Ramezani a été forcé à l’exil il y a cinq ans à cause de son travail. Habitant paris, il est devenu un ami proche de plusieurs membres de la rédaction de Charlie Hebdo, dont le dessinateur Tignous. Il a été particulièrement touché par l’attentat, d’autant qu’il dit l’avoir vu venir :

Kianoush Ramezani :
“Je lui ai dit: “Charb, tu sais que tu es en danger ? Fais attention ! Par rapport à ma connaissance des intégristes islamistes, ils n’oublient jamais. Fais attention ! Mais il m’a rassuré, il m’a dit : “ne t’inquiète pas, ça va aller, on est en France !”

“La liberté d’expression, c’est un patrimoine. Est-ce que les rédactions de Charlie Hebdo, de tous les journaux, doivent être protégées… comme l’Assemblée nationale ? je pense que oui, je pense qu‘à partir d’aujourd’hui, oui. ça coûte de l’argent, oui, mais c’est ça le prix !”

Et comme beaucoup de dessinateurs de presse depuis l’attaque contre Charlie Hebdo, c’est en se saisissant de ses crayons que Ramezani fait son deuil, celui de ses camarades, défenseurss, comme lui, d’une certaine idée de la liberté d’expression.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Promesse tenue : la maire de Paris s'est baignée dans la Seine ce mercredi matin

Jeux Olympiques : un camp militaire géant aux portes de Paris

La police fluviale française prête pour les Jeux olympiques