Bruits de bottes en Lituanie

Bruits de bottes en Lituanie
Tous droits réservés 
Par Didier Burnod avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Constatant la déterioration de la situation géopolitique dans la région, inquiète d'une éventuelle menace russe, la Lituanie renoue avec le service militaire obligatoire.

PUBLICITÉ

La Lituanie va rétablir le service militaire obligatoire. À l’instar de ses voisins d’Europe de l’Est, ce petit État balte, ancien vassal de l’Union soviétique, s’inquiète des vélléités expansionnistes de la Russie de Vladimir Poutine. L’annexion de la Crimée l’an dernier, le soutien de Moscou aux rebelles pro-russes dans l’Est de l’Ukraine ont convaincu Vilnius de la réalité de cette menace.

Il s’agit donc de s’y préparer, a expliqué la présidente Dalia Grybauskaite : “l’actuel environnement géopolitique requiert un renforcement et une accélération du recrutement pour l’armée, a-t-elle justifié. (…) le Conseil national de défense a décidé de rétablir temporairement le service militaire obligatoire pour les cinq prochaines années. Les conscrits serviront neuf mois, environ 3 500 Lituaniens seront appelés chaque année.”

Cette décision doit encore être approuvée par le Parlement. L’armée lituanienne a été professionnalisée en 2008, suite à l’adhésion du pays à l’Otan. Elle compte actuellement 8 000 hommes et 4 500 réservistes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Suspects arrêtés en Pologne après l'agression d'un opposant russe en Lituanie

Le président ukrainien dénonce l'"indécision" de l'Otan qui encourage "la terreur" russe

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur