EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Prise d'otages meurtrière dans une université au Kenya

Prise d'otages meurtrière dans une université au Kenya
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’attaque, ce jeudi matin au Kenya d’un campus universitaire tourne à la prise d’otages. Après avoir revendiqué cet attentat qui a fait au moins 14

PUBLICITÉ

L’attaque, ce jeudi matin au Kenya d’un campus universitaire tourne à la prise d’otages. Après avoir revendiqué cet attentat qui a fait au moins 14 victimes dont deux policiers, les islamistes somaliens d’Al-Shabab retiennent à présent plusieurs étudiants à l’intérieur du bâtiment.

Selon des témoignages, les assaillants ont fait irruption, à l’aube, dans l’enceinte de l’Université de Garissa, une ville proche de la frontière somalienne. Ils auraient ensuite tiré sans distinction, confirmant le risque d’attentat évoqué depuis quelques jours par la police kényane.

La Croix-Rouge kényane a confirmé que 50 personnes, pour la plupart de confession musulmane, avaient déjà été libérées, mais on ignore encore le nombre exact d‘étudiants toujours retenus.

Pour l’heure, le campus est cerné par la police. Le mouvement Al-Shabab a juré de venger l’intervention kényane en Somalie. Les islamistes somaliens ont déjà commis plusieurs attentats très meurtriers à Garissa et à Nairobi ces dernières années.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Prise d'otages en cours dans une université kényane

Boko Haram : l'un des groupes islamistes les plus cruels de la planète

Kenya : la rupture d'un barrage provoque la mort d'au moins 45 personnes