Interrogations après le naufrage d'un navire-usine russe

Interrogations après le naufrage d'un navire-usine russe
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Qu’est-ce qui a causé le naufrage d’un chalutier-congélateur russe, tôt hier matin ? Une dizaine d’hypothèses sont avancées, en tête desquelles

PUBLICITÉ

Qu’est-ce qui a causé le naufrage d’un chalutier-congélateur russe, tôt hier matin ? Une dizaine d’hypothèses sont avancées, en tête desquelles l’accrochage avec un iceberg, ou une surchage de poissons. 56 personnes se sont noyées dans le naufrage du Dalni Vostok, treize sont disparues et 63 ont été secourues :
“Les réservoirs, les ballasts n‘étaient pas lestés, explique le gouverneur de la région. Et le navire contenait 80 tonnes de poissons. Cela peut être la raison du chavirage. Je pense que le chalutier a pu se remplir d’eau, parce que les hublots sont parfois ouverts en bas, à l‘étage des moteurs. Et en une demi-heure, ça a été terminé.”

Autre interrogation : selon la télévision russe, il y avait une soixantaine de marins au départ de Vladivostok, engagés sur ce monstre de 104 mètres de long, pour trois mois de pêche. Un chiffre qui a mystérieusement augmenté pour atteindre 132 occupants au moment du drame.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : au moins 54 morts dans le naufrage d'un chalutier

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations

La journaliste américaine Alsu Kurmasheva reste en prison