PUBLICITÉ

Immigration et naufrage : Matteo Renzi parle d'un massacre

Immigration et naufrage : Matteo Renzi parle d'un massacre
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La pression monte encore sur les dirigeants européens après le naufrage d’un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi

PUBLICITÉ

La pression monte encore sur les dirigeants européens après le naufrage d’un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche. Selon le récit d’une trentaine de survivants, plus de 700 personnes étaient à bord du bateau. Si leurs morts étaient confirmées, elles viendraient s’ajouter aux 450 décès de migrants de la semaine dernière. Selon les gardes-côtes italiens, plus d’une vingtaine de cadavres ont été récupérés.

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a parlé de massacre. “Chaque jour en Méditerranée, nous sommes témoins d’un massacre, de la douleur de tant d’hommes et de femmes que nous faisons semblant d’oublier.”

Matteo Renzi s’est entretenu avec plusieurs dirigeants dont le président français. “J’ai souhaité qu’il y ait une réunion rapide des ministres de l’Intérieur et des ministres des Affaires étrangères, un conseil de ces ministres, de tous les ministres européens”, a indiqué François Hollande.

À la faveur du chaos en Libye et des conditions météo, le flux de migrants qui s’embarquent depuis les côtes libyennes ne cesse de grossir. Plus de 11.000 migrants ont ainsi été récupérés en une seule semaine, selon les gardes-côtes italiens.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'immigration clandestine, une priorité pour la Première ministre italienne Giorgia Meloni

Au moins dix migrants morts en Méditerranée

Rencontre des ministres de l'Intérieur français et italiens à Rome pour parler de l'immigration