La FIFA dédouane son secrétaire général Jérôme Valcke face aux accusations de corruption

La FIFA dédouane son secrétaire général Jérôme Valcke face aux accusations de corruption
Par Euronews avec AFP, Reuters, The New York Times
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En plein scandale, l’organisation assure que le Français, bras droit du président réélu Sepp Blatter, “n’est, en aucun cas, concerné” pour un

PUBLICITÉ

En plein scandale, l’organisation assure que le Français, bras droit du président réélu Sepp Blatter, “n’est, en aucun cas, concerné” pour un transfert de 10 millions de dollars.

La FIFA affirme avoir procédé à ce virement “dans le cadre du développement du football dans les Caraïbes”.

Une réponse aux accusations du New York Times qui écrit que c’est Valcke qui aurait transféré cette somme sur des comptes gérés par Jack Warner, l’ancien vice-président de la FIFA et ex-président de la CONCACAF, la Confédération d’Amérique du nord, centrale et Caraïbes.

La justice américaine soupçonne Jack Warner d’avoir “sollicité et obtenu des pots-de-vin dans le cadre des processus d’attribution des Coupes du Monde 98 en France et 2010 en Afrique du Sud.”

Sepp Blatter a été réélu pour un 5ème mandat de président de la FIFA vendredi dernier malgré l’arrestation de 7 personnes par la police suisse et l’inculpation de 14 autres par le FBI et la justice américaine.

> Voir article : Scandale à la FIFA : Qui sont les suspects ?

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président de la FIFA Sepp Blatter lâche l'affaire !

Europol a cartographié les pires réseaux criminels d’Europe

Accusations de corruption en Hongrie : un enregistrement mettrait en cause le parti de Viktor Orban