Manifestation monstre à Buenos Aires contre la violence sexiste

Manifestation monstre à Buenos Aires contre la violence sexiste
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les féminicides, ça suffit, peut-on lire sur une pancarte au milieu de la manifestation. Féminicide, c’est un nom nouvellement entré dans le

Nous avons grandi en pensant que c'était permis de harceler les filles dans la rue

Les féminicides, ça suffit, peut-on lire sur une pancarte au milieu de la manifestation. Féminicide, c’est un nom nouvellement entré dans le dictionnaire français mais ici en Argentine c’est un chiffre concret : 277 femmes tuées en 2014, toutes les 31 heures, une femme meurt parce qu’elle est enceinte, poignardée par jalousie, assassinée après un divorce.

“La justice, c’est ce qui est le plus important, dit Cristina Hermoa, qui manifeste. Aujourd’hui les agresseurs tuent, demain ils sont libres et après-demain ils repartent tuer. Ils continuent parce qu’il ne se passe rien.”

“Je veux demander pardon au nom de tous les hommes dans cette société machiste, ajoute Marcos Gomez, qui tient une affichette avec le mot “perdòn” écrit dessus. Nous avons grandi en pensant que c‘était permis de harceler les filles dans la rue, que ça faisait partie de notre héritage, ou que c‘était marrant, sans penser à la violence que ça peut représenter pour une femme.”

L’Argentine a renforcé la législation en 2012 d’autres en Amérique du Sud, continent où le Mexique est l’un des pays les plus dangereux pour les femmes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Argentine : inquiétudes dans le secteur économique après les primaires

Ultra-libéral, admirateur de Trump, Javier Milei en tête lors des primaires en Argentine

Sommet du Mercosur en Argentine : appel à une relation équilibrée avec l'UE