EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le parti kurde a élargi son électorat

Le parti kurde a élargi son électorat
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti kurde a réussi son pari : entrer au parlement, pas seulement avec les voix des Kurdes, mais en élargissant son électorat vers le centre

PUBLICITÉ

Le parti kurde a réussi son pari : entrer au parlement, pas seulement avec les voix des Kurdes, mais en élargissant son électorat vers le centre gauche et les laïques déçus par Erdogan. La personnalité de son leader y est pour beaucoup. Ses admirateurs appellent déjà Selahattin Demirtas le “Obama kurde”. Le charismatique avocat de 42 ans propose un parti moderne, à la fibre sociale, ouvert aux femmes et aux minorités.

“C’est une victoire commune, a-t-il déclaré, de tous ceux qui sont oppressés : Turcs, Kurdes, Arabes, Caucasiens, Arméniens, Bosniaques, Alaouites, Sunnites, Chrétiens, Juifs, Yazidis, tous ceux, discriminés, qui veulent vivre leur croyance librement.”

Mais beaucoup de Turcs se méfient du HDP, jugé encore trop près du PKK, parti qui mène depuis 1984 une rébellion sanglante contre Ankara. Un des frères de Selahattin Demirtas a rejoint le QG du PKK dans les montagnes irakiennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le parti kurde a élargi son électorat

Turquie : après les législatives, l'AKP au pouvoir évoque une possible coalition

Turquie : comprendre l'impact des législatives