EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bain de sang au Tchad : Boko Haram accusé

Bain de sang au Tchad : Boko Haram accusé
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le gouvernement tchadien accuse Boko Haram d’avoir commis le double attentat suicide au commissariat central de N’Ddjamena, et à l‘école de police

PUBLICITÉ

Le gouvernement tchadien accuse Boko Haram d’avoir commis le double attentat suicide au commissariat central de N’Ddjamena, et à l‘école de police. L’attaque a fait 27 morts, dont quatre terroristes, et plus de 100 blessés.
Selon une source de d’un service de sécurité étranger, il y aurait eu l’explosion de deux bombes et d’un kamikaze.
C’est dans la capitale tchadienne que se trouve le quartier général de la force régionale
engagée contre la secte islamiste qui sévit au Nigeria et de plus en plus dans les pays voisins.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Édition spéciale : combattre Boko Haram

Israël : un mort et un blessé dans une attaque au couteau dans un centre commercial

Les policiers français et espagnols en exercice d'attaque terroriste avant les JO