PUBLICITÉ

Charleston : l'auteur présumé de la fusillade dans une église arrêté, Obama appelle à agir contre les armes à feu

Charleston : l'auteur présumé de la fusillade dans une église arrêté, Obama appelle à agir contre les armes à feu
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’homme auparavant identifié comme Dylann Roof, âgé de 21 ans d’après son oncle a été interpellé dans la ville de Shelby, en Caroline du Nord

PUBLICITÉ

L’homme auparavant identifié comme Dylann Roof, âgé de 21 ans d’après son oncle a été interpellé dans la ville de Shelby, en Caroline du Nord. D’après plusieurs sources, il aurait reçu son arme de son père comme cadeau pour son 21ème anniversaire. Le jeune homme avait récemment été arrêté dans une affaire de drogues, puis pour violation d’une propriété privée.

Très ému, Barack Obama a réagi depuis la Maison Blanche. Le président américain, le premier afro-américain a ce poste a de nouveau dénoncé des “meurtres insensés” évoquant sa “tristesse” et sa “colère”. “C’est maintenant le temps du deuil et de la guérison, mais nous devons admettre que ce type de violence n’arrive pas dans d’autres pays développés”, a-t-il ajouté. Le chef de la Maison Blanche a de nouveau appelé à un meilleur encadrement des ventes d’armes à feu.

Sur son profil Facebook, Dylann Roof apparaît les cheveux coupés au bol et vêtu d’un blouson noir sur lequel sont accrochés l’ancien drapeau de l’Afrique du Sud du temps de l’apartheid, symbole du régime ségrégationniste, ainsi que celui de l’ex-Rhodésie devenue Zimbabwe.

Hier soir, la fusillade a fait neuf morts à Charleston en Caroline du Sud, sur la côte Est des Etats-Unis. Parmi les victimes figurent six femmes et trois hommes, dont le pasteur de la paroisse qui est aussi un sénateur local.

La communauté noire leur a rendu hommage lors d’une veillée de prière émouvante mercredi soir réunissant plusieurs autres communautés et d’autres religions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Usa : le spectre du racisme, toujours

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia