EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le "non" au référendum grec toujours en tête mais en baisse dans les sondages

Le "non" au référendum grec toujours en tête mais en baisse dans les sondages
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement grec pourrait démissionner en cas de victoire du “oui” au référendum de dimanche. Le ministre des finances Yanis Varoufakis l’a

PUBLICITÉ

Le gouvernement grec pourrait démissionner en cas de victoire du “oui” au référendum de dimanche. Le ministre des finances Yanis Varoufakis l’a confirmé ce jeudi dans une interview à une radio australienne. Dans un tweet, il a également appelé le peuple grec à voter non dans trois jours.

Why a NO vote in the Referendum is a Yes for a proud Greece in a Decent Europe – Talking with Phillip Adams, on LNL http://t.co/Qd2QZ64Eki

— Yanis Varoufakis (@yanisvaroufakis) 2 Juillet 2015

Selon les derniers sondages dont font état les journaux, le “non” au plan proposé par les créanciers fait toujours la course en tête mais il est en perte de vitesse depuis l’imposition du contrôle des capitaux lundi dernier.

Le Premier ministre Alexis Tsipras dénonce de son côté le “chantage” dont serait victime selon lui son pays tout en affirmant qu’il serait prêt à accepter le dernier projet d’accord sous réserve de quelques modifications.

De longues queues continuent de se former devant le millier de banques qui ont rouvert mercredi, uniquement pour les retraités, dans la mesure où beaucoup d’entre eux n’ont pas de cartes de crédit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grexit : l'Espagne et le Portugal en première ligne

Grèce, référendum et démocratie

Les touristes à Mykonos, entre insouciance et précautions