Tour de France : le "Gorille" bombe le torse

Tour de France : le "Gorille" bombe le torse
Par Vincent Ménard avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cinquième étape du Tour de France et deuxième victoire pour André Greipel. Le colosse allemand s’impose au sprint à l’issue des 189 kilomètres entre

PUBLICITÉ

Cinquième étape du Tour de France et deuxième victoire pour André Greipel.

Le colosse allemand s’impose au sprint à l’issue des 189 kilomètres entre Arras et Amiens.

Le peloton passe le long de plusieurs monuments érigés en hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale et voit sa progression entravée par des chutes à cause d’une chaussée rendue glissante par la pluie.

Touché aux côtes après avoir “tâté” du bitume, l’ancien champion de France Nacer Bouhanni est d’ailleurs contraint à l’abandon.

Dans la dernière ligne droite, André Greipel, surnommé le “Gorille de Rostock”, fait parler toute sa puissance pour résister à Peter Sagan qui a ramené le maillot vert à Paris ces trois dernières années.

Mark Cavendish se classe troisième juste devant le vainqueur du Tour des Flandres, Alexander Kristoff.

Journée tranquille pour Tony Martin qui conserve son maillot jaune et ses 12 secondes d’avance sur Christopher Froome, jamais pris à défaut depuis le départ de la Grande Boucle.

A priori, le rouleur allemand et le grimpeur britannique ne seront pas davantage inquiétés ce jeudi entre Abbeville et Le Havre même si le parcours emprunte le littoral normand et que le vent pourrait provoquer des bordures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le tour de France 2015 pour les nuls

Karim Benzema devrait être déchu de sa nationalité française, selon une sénatrice française

Sécurité du Mondial de rugby : ne pas se louper à moins d'un an des JO