Le Pentagone veut rassurer ses alliés après l'accord sur le nucléaire iranien

Le Pentagone veut rassurer ses alliés après l'accord sur le nucléaire iranien
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter a entamé une tournée au Proche-Orient alors que le Conseil de sécurité des Nations unies vote

PUBLICITÉ

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter a entamé une tournée au Proche-Orient alors que le Conseil de sécurité des Nations unies vote aujourd’hui une levée des sanctions qui pèsent actuellement sur la République islamique.

Dans l’avion qui l’emmenait hier en Israël, Ashton Carter a déclaré : “c’est un bon accord. Il permet de supprimer un élément de danger et de menace critique dans la région… L’une des raisons pour lesquelles cet accord est un bon accord est qu’il n’empêche en rien le maintien d’une option militaire américaine”.

Le Premier ministre israélien n’a eu de cesse de critiquer l’accord entre les grandes puissances et l’Iran. Il pourrait à présenter essayer d’obtenir quelques compensations de la part de Washington, notamment sous forme d’un renforcement de l’aide militaire américaine.

Malgré l’accord conclu la semaine dernière, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a averti samedi que son pays continuerait de soutenir ses “amis”, comme le régime syrien ou les rebelles chiites au Yémen.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus