EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

70 ans après la bombe atomique, Hiroshima se souvient

70 ans après la bombe atomique, Hiroshima se souvient
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Hiroshima. Il est 8h15 heure locale, le 6 août 1945, lorsque la bombe à uranium Little boy frappe la cité nippone. Cette première attaque nucléaire

PUBLICITÉ

Hiroshima. Il est 8h15 heure locale, le 6 août 1945, lorsque la bombe à uranium Little boy frappe la cité nippone.

Cette première attaque nucléaire de l’histoire a fait selon les estimations 140 000 morts au moment de l’impact puis ultérieurement.

Certains ont survécu comme Kimie Mihara. Elle travaillait dans ce bâtiment militaire aujourd’hui mémorial de la paix et du souvenir. Elle raconte : “j’ai survécu, car j‘étais en retard ce jour-là. J’ai eu de la chance parce que je n‘étais pas ici au moment de la bombe. Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qui ont perdu la vie, car ils étaient à l’heure. J’en suis désolé, je me sens mal quand je pense à eux”.

Sept décennies plus tard, Hiroshima n’a pas oublié et les cicatrices de l’horreur nucléaire restent visibles. Une douleur indélébile qu’elle partage avec Nagasaki, frappée à son tour, trois jours plus tard le 9 août 1945.

La cérémonie des lanternes flottantes en mémoire d'#Hiroshimapic.twitter.com/Mi8rJchtQi

— Sylvain Zimmermann (@sylvainzim) 4 Août 2015

A la une de «Libé» demain : Hiroshima, «Si l'humanité oublie, elle périra». http://t.co/N6lvpXtoA4pic.twitter.com/5IwMFqhyvd

— Libération (@libe) 4 Août 2015

Hiroshima 6 août 1945, 8h15. Le bombardement de la ville, raconté de plusieurs points de vue. http://t.co/I5gXvY4UYZpic.twitter.com/qBGIVpxhaP

— France Culture (@franceculture) 2 Août 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hiroshima, Nagasaki, Fukushima : "Plus jamais ça !"

Hiroshima : 70 ans après, le message des survivants

Japon : peine de mort pour l'incendiaire de 2019