Rio-2016 : la qualité de l'eau fait des vagues

Rio-2016 : la qualité de l'eau fait des vagues
Par Vincent Ménard avec REUTERS, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Comité international olympique assure qu’il n’y aura aucun problème lors des épreuves de voile, de canoë-kayak et d’aviron qui se disputeront l’an

PUBLICITÉ

Le Comité international olympique assure qu’il n’y aura aucun problème lors des épreuves de voile, de canoë-kayak et d’aviron qui se disputeront l’an prochain à Rio de Janeiro.

Pourtant, quinze rameurs américains sont tombés malades le week-end dernier en participant aux championnats du monde juniors d’aviron sur le lac Rodrigo de Freitas.

Nawal El Moutawakel est membre du CIO : “Concernant la qualité de l’eau, je peux vous confirmer que le CIO en fait l’une de ses priorités en pensant au bien-être des athlètes. Nos amis assis autour de cette table font le maximum pour que cette question de la qualité de l’eau soit réglée afin que les athlètes puissent concourir dans un environnement sain et sécurisé”.

Ce qui ne semble pas le cas pour l’instant au vu des images de poissons morts et de détritus qui s’amoncellent.

A en croire également des analyses effectuées ces derniers jours par l’agence Associated Press.

Les résultats montrent un taux de pollution 1 million 700.000 fois supérieur au seuil maximal toléré.

En cause : l’incapacité des autorités brésiliennes à traiter les eaux usées qui se déversent ici…

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mondial 2023 : les Françaises se qualifient pour les 8èmes de finale

Mort de Pelé : trois jours de deuil national au Brésil

Pelé, le "Roi" du football