EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"C'était comme l'enfer" à Tianjin raconte un jeune pompier

"C'était comme l'enfer" à Tianjin raconte un jeune pompier
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Xiao Xu est un des pompiers qui a survécu à l’enfer à Tianjin le 12 août. Il n’a que 18 ans. Il faisait partie du premier groupe de soldats du feu

PUBLICITÉ

Xiao Xu est un des pompiers qui a survécu à l’enfer à Tianjin le 12 août. Il n’a que 18 ans. Il faisait partie du premier groupe de soldats du feu envoyé pour intervenir sur l’incendie d’un entrepôt de produits chimiques, avant que deux géantes explosions dévastatrices n’aient lieu.

Depuis son lit d’hôpital, Xiao Xu a raconté que ses collègues et lui ont couru pour chercher un abri quand ils ont compris qu’une explosion pouvait se produire. Lors de la déflagration, “le ciel entier était en flamme. L’onde de choc m’a projeté en l’air. Mon casque a été arraché. J‘étais comme dans un monde différent, avec des flammes qui tombaient comme des gouttes de pluie sur ma tête. La visibilité était limitée à quatre ou cinq mètres. (…) Puis il y a eu de petites explosions. Alors, j’ai cherché des endroits plus sûrs où me réfugier et j’ai cherché mes collègues. Mais je n’ai vu aucun d’entre eux. La visibilité était très faible. Je les ai appelés, mais personne n’a répondu. J’ai alors essayé de m‘échapper avec un chef de section et un officier. Nous n’avions plus nos casques, C‘était chaotique. Je ne voyais rien. C‘était comme l’enfer”.

Xiao Xu est également marqué par la mort d’un collègue de 23 ans qui avait fêté son anniversaire “ juste avant leur mission”.

Source : CCTV

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken