Plus de 1 500 réfugiés entrent en Macédoine après des heurts avec les forces de l'ordre

Plus de 1 500 réfugiés entrent en Macédoine après des heurts avec les forces de l'ordre
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils sont désespérés, prêts à tout pour trouver refuge en Europe occidentale. Samedi, plusieurs centaines de migrants ont bravé la police macédonienne

PUBLICITÉ

Ils sont désespérés, prêts à tout pour trouver refuge en Europe occidentale. Samedi, plusieurs centaines de migrants ont bravé la police macédonienne pour traverser de force la frontière qui sépare la Grèce de la République de Macédoine. Des heurts ont éclaté. Débordées, les forces de l’ordre ont tenté de contenir la foule en lançant des grenades assourdissantes.

Depuis jeudi, la Macédoine est en état d’urgence. L’armée a été déployée et plus de deux mille personnes se sont retrouvées bloquées dans un no man’s land entre la Grèce et le sud de la Macédoine, dépourvue de structure d’accueil ou d’aide humanitaire.

Tous ces réfugiés, des Syriens pour la plupart, veulent traverser la Macédoine pour atteindre la Serbie puis la Hongrie, porte d’entrée vers l’Union européenne.

Le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés a exhorté le gouvernement macédonien à rouvrir sa frontière. Le message pourrait avoir été entendu : samedi en fin de journée, plus de 1 500 migrants ont pu pénétrer sans encombre dans le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

"Une réussite majeure" : Ylva Johansson s'exprime sur le pacte migratoire européen

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers