EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : violents heurts entre l'extrême-droite et les forces de l'ordre

Ukraine : violents heurts entre l'extrême-droite et les forces de l'ordre
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une violente manifestation devant le Parlement ukrainien a fait un mort et au moins 125 blessés. Depuis la foule, un militant du parti nationaliste

PUBLICITÉ

Une violente manifestation devant le Parlement ukrainien a fait un mort et au moins 125 blessés.

Depuis la foule, un militant du parti nationaliste et anti-russe Svoboda a lancé une grenade devant l’entrée principale, faisant de nombreux blessés. Un membre de la garde nationale a succombé à ses blessures.

Les manifestants, des militants d’extrême-droite, sont en colère à l’idée de voir les députés adopter un projet de loi accordant une plus grande autonomie à leurs ennemis jurés des territoires sous contrôle rebelle.

Le président a dénoncé un “coup dans le dos” de l’Ukraine et promis de punir les responsables des violences.

“Aujourd’hui, l’Ukraine a confirmé sa réputation de partenaire fiable et conforté son image de pays qui respecte les accords de Minsk contrairement à la Russie. Si Moscou ne revoit pas sa position, des sanctions individuelles contre les personnes impliquées dans l’annexion de la Crimée et l’occupation de régions du Donbass seront élargies cet automne”, a déclaré Petro Porochenko.

La grande majorité des blessés sont des membres des forces de l’ordre, quelques journalistes aussi, dont un Français. Une trentaine de personnes ont été arrêtées, dont le lanceur de grenade, qui combat dans un bataillon paramilitaire dans l’est de l’Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine frappe un dépôt de munitions à l'intérieur de la Russie, des évacuations en cours

Une attaque meurtrière sur la ville de Dnipro fait au moins 5 morts et 53 blessés

Guerre en Ukraine : au moins 11 morts après des frappes russes