Guatemala : démission du président Otto Perez et détention provisoire

Guatemala : démission du président Otto Perez et détention provisoire
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La vie du désormais ex-chef d‘État du Guatemala Otto Perez a basculé hier. Accusé par le parquet et une commission de l’ONU contre l’impunité d’avoir

PUBLICITÉ

La vie du désormais ex-chef d‘État du Guatemala Otto Perez a basculé hier. Accusé par le parquet et une commission de l’ONU contre l’impunité d’avoir dirigé un système de corruption au sein des douanes, Otto Perez a finalement donné sa démission hier, deux jours après avoir été privé de son immunité par un vote du parlement. Il était au pouvoir depuis 2012.

C’est le vice-président Alejandro Maldonado qui le remplace. Il a prêté serment hier devant le Parlement. Il assumera la présidence jusqu’au 14 janvier.

Des centaines de Guatémaltèques étaient en liesse dans la capitale. Ils ont célébré pendant toute la journée le départ d’Otto Perez qu’ils réclamaient depuis des mois.

Le dénouement intervient à quelques jours des élections présidentielles, législatives et municipales.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guatemala : le président jette l'éponge

Europol a cartographié les pires réseaux criminels d’Europe

Accusations de corruption en Hongrie : un enregistrement mettrait en cause le parti de Viktor Orban