DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Guatemala : le président jette l'éponge

euronews_icons_loading
Guatemala : le président jette l'éponge
Taille du texte Aa Aa

Accusé de corruption, Otto Pérez a présenté sa démission ce jeudi.

Après des mois d’intense pression populaire pacifique et à quelques heures d’une probable destitution, le dirigeant conservateur au pouvoir depuis 2012 a décidé d’affronter “de manière individuelle la procédure menée à son encontre” selon son porte-parole. La justice a lancé un mandat d’arrêt à son encontre, mais Otto Pérez pourra se présenter librement.

L’ex-général est accusé par le parquet et une commission de l’ONU contre l’impunité d’avoir dirigé un système de corruption au sein des douanes, grâce auquel des fonctionnaires touchaient des pots-de-vin pour exonérer de taxes certaines importations.

A trois jours des élections générales, Otto Pérez avait été privé mardi de son immunité par un vote à l’unanimité du Parlement, une mesure inédite dans l’histoire du Guatemala et qui a suscité la liesse de la population.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.