EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Réfugiés : l'Allemagne veut faire pression sur les pays opposés aux quotas

Réfugiés : l'Allemagne veut faire pression sur les pays opposés aux quotas
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La répartition contraignante de 120 000 réfugiés supplémentaires et l‘échec de la réunion ministérielle à Bruxelles. Les 28 États membres de l’Union

PUBLICITÉ

La répartition contraignante de 120 000 réfugiés supplémentaires et l‘échec de la réunion ministérielle à Bruxelles. Les 28 États membres de l’Union européenne n’ont pas réussi à s’entendre sur un mécanisme de répartition solidaire. Une prochaine réunion sur la question est prévue le 8 octobre. D’ici là, l’Allemagne entre autres entend bien faire pression.

“À l’heure actuelle, les négociations se poursuivent. Les pays qui rejettent l’idée de quotas de répartition des réfugiés ne risquent rien. Les réfugiés ne font qu’y passer, voilà pourquoi nous devons parler de moyens de pression. Ce sont souvent des pays qui reçoivent beaucoup d’aide structurelle de l’Union européenne. Jean-Claude Junker a suggéré – et je pense qu’il a tout à fait raison – que ces pays devraient recevoir moins de moyens”, a déclaré Thomas de Maizière, le ministre allemand de l’Intérieur.

Un message adressé notamment à la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie qui ne veulent pas adhérer au principe de relocalisation des réfugiés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot

Football : la France éliminée de l'Euro par l'Espagne en demi-finales