This content is not available in your region

Les séparatistes catalans prêts à lancer le processus d'indépendance

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Les séparatistes catalans prêts à lancer le processus d'indépendance

Madrid et Barcelone ne sont pas d’accord sur l’interprétation des résultats du scrutin régional de dimanche. Pour le gouvernement espagnol, c’est clair : en échouant à obtenir 50 % des voix, les indépendantistes ont perdu leur pari. Les Catalans se sont majoritairement prononcés contre une sécession.

“Ce à quoi je suis disposé, et j’insiste, je l’ai toujours été, c’est à écouter, à discuter mais je ne suis d’aucune manière prêt à détruire la loi”, a déclaré le Premier ministre conservateur.

Une déclaration unilatérale d’indépendance serait inconstitutionnelle. Le seul parti qui avait l’intention de rompre les liens de façon aussi radicale, la CUP, qui a obtenu 10 sièges, permettant aux indépendantistes d’avoir la majorité absolue, y a renoncé, faute d’une majorité en nombre de voix.

“Une chose est sûre, et personne ne va en discuter – ni Junt pel Si ni la CUP j’imagine – c’est qu’une question très importante justifiait ces élections, un plébiscite pour savoir si la majorité en Catalogne est oui ou non en faveur de l’indépendance, et il a été remporté par les partisans du oui”, a déclaré Artur Mas, le président régional sortant.

Il se dit en mesure de lancer le processus qui doit mener vers l’indépendance de la Catalogne, qu’il a promis lors de sa campagne, dans un délai maximal de 18 mois.