La bande de Gaza également prise dans l'escalade de la violence

La bande de Gaza également prise dans l'escalade de la violence
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un raid de l’armée israélienne sur la ville de Gaza a tué deux Palestiniennes tôt ce dimanche matin. Les victimes sont une femme enceinte de trente

PUBLICITÉ

Un raid de l’armée israélienne sur la ville de Gaza a tué deux Palestiniennes tôt ce dimanche matin. Les victimes sont une femme enceinte de trente ans et sa fille âgée de deux ans. Leur maison a été détruite. Trois autres personnes seraient toujours coincées sous les décombres. Tsahal explique que le raid visait deux ateliers de fabrication d’armes du Hamas, en représailles à deux tirs de roquettes hier sur le sud d’Israël.

La tension reste forte en Cisjordanie également. Ce samedi, des échauffourées ont éclaté à Ramallah entre des centaines de Palestiniens et les forces israéliennes. Des violences ont aussi éclaté à Hébron où les forces israéliennes ont lancé des bombes lacrymogènes aux manifestants.

Par ailleurs à Jérusalem-est, deux Palestiniens de 16 et 19 ans ont été abattus samedi par les policiers israéliens près de la Vieille ville après avoir blessé au couteau deux juifs ultra-orthodoxes ainsi que deux policiers israéliens.

Depuis le début de la vague de violences le 1er octobre, 23 Palestiniens et 4 Israéliens ont été tués.

#Gaza > deux Palestiniennes tuées dans un raid israélien #Cisjordanie > un attentat suicide mis en échec ►http://t.co/aJqEiPqFLG

— iTELE (@itele) 11 Octobre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après six mois de guerre à Gaza, Israël a retiré ses troupes du sud de l'enclave

Après six mois de guerre à Gaza, l'isolement d'Israël s'accroît, mais l'issue reste incertaine

Humanitaires tués à Gaza : Israël limoge deux militaires