PUBLICITÉ

L'Allemande poignardée par un anti-migrants élue maire de Cologne

L'Allemande poignardée par un anti-migrants élue maire de Cologne
Tous droits réservés 
Par Cecile Mathy avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La candidate à la mairie de Cologne, poignardée samedi sur un marché, a été élue à la tête de la ville. Elle était chargée jusque-là de l'accueil des réfugiés.

PUBLICITÉ

C’est depuis son lit d’hôpital qu’Henriette Reker a fêté son élection à la mairie de Cologne.

Cette Allemande de 58 ans – candidate indépendante soutenue par la CDU d’Angela Merkel – a été élue ce dimanche soir avec plus de 52% des voix, au lendemain de son agression sur un marché de la ville.

Elle avait été poignardée par un chômeur de longue durée opposé à sa politique d’accueil des réfugiés.

Son équipe a célébré la victoire d’un tweet, déclarant : “Victoire ! Nous nous réjouissons pour Henriette Reker et de votre confiance pour ce nouveau départ à Cologne”.

Wahlsieg! Wir freuen uns für Henriette Reker und bedanken uns für das Vertrauen in den Neustart für Köln! -Team Reker

— Henriette Reker (@HenrietteReker) October 18, 2015

Henriette Reker dirigeait jusqu’ici le service, responsable de la prise en charge des migrants à leur arrivée à Cologne. La ville a hébergé 8000 demandeurs d’asile depuis le mois de janvier, dix fois plus que ses capacités d’accueil.

Elle a ainsi mis des salles de sports et d’autres bâtiments à disposition pour que les réfugiés ne dorment pas dehors.

De nombreux habitants avaient rendu hommage à Henriette Reker samedi après son agression. D’après les médecins son état de santé évolue de manière positive.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck