Dopage et corruption : le patron du CIO hausse le ton

Dopage et corruption : le patron du CIO hausse le ton
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le patron du Comité international olympique Thomas Bach ne mâche pas ses mots envers le président de la Fédération internationale d’athlétisme

PUBLICITÉ

Le patron du Comité international olympique Thomas Bach ne mâche pas ses mots envers le président de la Fédération internationale d’athlétisme.

Lamine Diack – c’est de lui dont il s’agit – a été mis en examen la semaine dernière pour corruption passive et blanchiment aggravé.

Thomas Bach : “Je n’aurais jamais pu imaginer que les dirigeants d’une Fédération internationale puissent solliciter des dessous-de-table de la part d’athlètes dans le but de manipuler des compétitions sportives. C’est incroyable.”

Thomas Bach : “C’est un engagement clair : le CIO affiche une politique de tolérance zéro vis-à-vis du dopage. Vous verrez que les médailles seront retirées, vous verrez que les athlètes seront sanctionnés par la Fédération internationale, vous verrez que les officiels impliqués seront exclus et vous verrez que le CIO sollicite des contrôles antidopages indépendants de la part des organisations sportives”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mondiaux d'athlétisme : le Français Kevin Mayer décroche l'or en décathlon

L'athlète britannique Mo Farah révèle être arrivé illégalement au Royaume-Uni

Dopage : la patineuse russe Kamila Valieva est autorisée à poursuivre la compétition à Pékin