Brésil : 62 millions d'euros d'amende pour les responsables de la coulée de boue

Brésil : 62 millions d'euros d'amende pour les responsables de la coulée de boue
Par Euronews avec Avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’une des plus grandes catastrophes écologiques du Brésil ne restera pas impunie. A l’issue d’un survol d’une région sinistrée par une gigantesque

PUBLICITÉ

L’une des plus grandes catastrophes écologiques du Brésil ne restera pas impunie. A l’issue d’un survol d’une région sinistrée par une gigantesque coulée de boue dans l’Etat du Mina Gerais au sud-est du pays, la présidente Dilma Rousseff a annoncé que les responsable de cette catastrophe se verront infliger une amende immédiate de 62 millions d’euros.

La rupture aussi brutale qu’inexpliquée de deux barrages miniers a totalement engouti le village de Bento Rodrigues faisant huit morts et 19 disparus.
Pour la présidente brésilienne les entreprises Vale et BHP Billiton, les deux actionnaires de la compagnie Samarco qui gérait le site, sont entièrement responsables de cette catastophe environnementale qui a pollué le fleuve Rio Doce sur plus de 500 km.
Des analystes de la Deutsche Bank ont estimé le nettoyage de la région à près de un milliard de dollars (929 millions d’euros).
Les gouvernements régionaux et des communes touchées par la catastrophe pourraient également réclamer des amendes à leur tour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NO COMMENT : le Brésil confronté à une épidémie de dengue sans précédent

No Comment : un père Noël noir dans une favela de Rio

Une catastrophe environnementale menace le Brésil