DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les terroristes djihadistes drogués au captagon ?

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Les terroristes djihadistes drogués au captagon ?
Taille du texte Aa Aa

Les auteurs des attentats de Paris étaient-ils sous l’effet d’une drogue appelée captagon ? Pour le moment l’enquête ne le confirme pas, mais, selon des témoignages, le comportement des terroristes lors des attaques suggère cette hypothèse. Une supposition qui pourrait être corroborée par des seringues et des aiguilles trouvées lors de perquisitions.
Cette drogue provoque « un état d’hyper concentration et améliore ainsi les performances », détaille Bruno De Schuiteneer, expert clinique pour l’Agence fédérale belge des médicaments et des produits de santé. Elle diminue aussi les sensations de fatigue et de douleur. Le captagon, surnommé aussi « la drogue des djihadistes », ne nécessite pas de laboratoire sur-équipé, ajoute Bruno De Schuiteneer.
Employée par certains combattants particulièrement en Syrie, cette drogue pourrait avoir été utilisée en juin dernier par le responsable de l’attaque de Sousse, en Tunisie. Cette hypothèse est donc à nouveau évoquée aujourd’hui dans les attentats de Paris. Mais les analyses scientifiques sont toujours en cours.