La Suisse prête à faire cavalier seul pour limiter l'immigration

La Suisse prête à faire cavalier seul pour limiter l'immigration
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pays pourrait prendre des mesures unilatérales, faute d’accord avec Bruxelles sur la libre circulation des travailleurs. Une annonce de la

PUBLICITÉ

Le pays pourrait prendre des mesures unilatérales, faute d’accord avec Bruxelles sur la libre circulation des travailleurs.
Une annonce de la Présidente de la confédération Simonetta Sommaruga, ce vendredi.En février 2014, les Suisses s‘étaient prononcés pour le rétablissement de quotas d’immigration européenne, à la suite de la campagne de l’UDC, le parti anti-immigration devenu première formation politique du pays. L’an passée, 73 000 étrangers se sont installés en Suisse.
Plus de 300 000 travailleurs européens franchissent aussi la frontière chaque jour. Bern se dit prêt à geler les accords bilatéraux en cas d‘échec des discussions, malgré le coût potentiellement élevé de cette décision. Si le Conseil fédéral poursuit les négociations, il a déjà lancé des mesures pour pouvoir limiter les autorisations accordées aux citoyens européens, qui sont plus d’un million à vivre dans le pays. Le Parlement suisse a jusqu‘à février 2017 pour mettre en oeuvre la décision populaire de l’an dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense

Après le président Zelensky, plusieurs dirigeants européens sont attendus à Davos

Le Forum de Davos sous haute protection jusqu'au 19 janvier