Assange menace de lancer des procédures judiciaires contre le Royaume-Uni et la Suède

Assange menace de lancer des procédures judiciaires contre le Royaume-Uni et la Suède
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Julian Assange est apparu au balcon de l’ambassade d’Equateur à Londres, pour célébrer la décision prise par un comité de l’ONU ce matin. Ce groupe

PUBLICITÉ

Julian Assange est apparu au balcon de l’ambassade d’Equateur à Londres, pour célébrer la décision prise par un comité de l’ONU ce matin.

Ce groupe de travail des Nations Unies qualifie sa détention “d’arbitraire” et demande la libération du fondateur de Wikileaks, qui vit reclus depuis 3 ans dans les bureaux de cette ambassade.

Press release: Julian #Assange's arbitrary detention is the “result of legal action against him by both Governments” https://t.co/8R2KZdaDed

— UN Human Rights (@UNHumanRights) 5 Février 2016

Assange a brandi dans sa main le rapport de l’ONU devant plusieurs dizaines de personnes venues témoigner de leur soutien. Il a appelé la Suède et le Royaume-Uni à respecter cette décision.

“Si cette détention illégale, immorale, contraire à l‘éthique continue, il y aura des conséquences judiciaires pour les parties concernées. Ces mesures peuvent être prises dans n’importe quel Etat, car la juridiction de la convention contre la tortue est universelle”, a-t-il précisé.

Plus tôt dans la journée, le Royaume-Uni et la Suède avaient immédiatement rejeté l’arbitrage des Nations Unies. Julian Assange, s’il sort de l’ambassade, risque donc toujours d‘être extradé vers la Suède en application du mandat d’arrêt européen émis contre lui, pour viol.

Le tweet explicite du ministre des Affaires étrangères britannique:

#Assange is a fugitive from justice, voluntarily hiding in the Ecuadorian embassy. I reject the report from #UNWGAD.

— Philip Hammond (@PHammondMP) 5 Février 2016

La mission de ses avocats sera désormais de transporter le verdict symbolique de l’ONU sur le terrain légal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Assange appelle la Suède et le Royaume-Uni à respecter la décision de l'ONU

L'ONU juge la "détention" de Julian Assange "arbitraire"

Extradition de Julian Assange : la justice britannique doit bientôt trancher